2012/12/28

Hors-série n°6 : Voeux de début d'année

Chers lecteurs,

Que vous soyez croyants ou non, j'ai deux ou trois choses à dire avant de commencer :
- Début d'année car Noël n'est pas la fin de l'année mais le début de l'année liturgique inaugurée au premier jour de l'Avent. Noël est bien une fête religieuse et prend donc tout son sens située dans son contexte religieux ;
- Début d'année aussi car nous arrivons en 2013, et il s'agit d'une nouvelle année qui s'inaugure ;
- Fin d'année car... car rien du tout en fait. Si ce n'est qu'elle est l'occasion de faire un bilan, la fin d'année n'a pas d'importance. Nous sommes intéressés par ce qui nous ouvre un avenir : Noël est un début et 2013 est bien un nouveau commencement.

Je vous souhaite donc d'heureuses, de très heureuses fêtes de début d'année.

Hors-Série n°5 : Photos en (semi-)vrac

Quelques photos pour avoir un aperçu de la météo en ces jours de Noël, de la lumière que j'ai essayé de vous transmettre avec de grandes difficultés, d’échafaudages en bambou qui m'entourent, etc...

HKH n°13 : Programme de Noël

"Joie, joie, joie, pleurs de joie.", écrivait Pascal dans son Mémorial, cousu dans la doublure de sa chemise depuis sa nuit mystique du 23 novembre 1654.

Ce sont ces quelques mots que je vous donne pour tenter de faire oublier mon irrégularité sur ces dernières semaine.
Mes multiples occupations ne suffisent pas à justifier cette faute dont le manque d'inspiration et la paresse sont les majeurs responsables.

Toutefois, ne tenant pas rigueur des manquements passés, essayant par avance de pardonner ceux que je m'évertuerai à éviter au mieux, vous pouvez lire alors avec un regard bienveillant ce qui n'est pas un documentaire sur Hong Kong mais quelques nouvelles de ces derniers jours.

2012/12/20

Hors-série n°4 : Quel programme !

Désolé pour la semaine dernière, je n'ai pas eu le temps de publier un article, que ce soit le vendredi ou le dimanche. Du coup, comme ça, avant la fin du monde demain, je vous laisse un petit message.
Ah oui, et si je ne publie pas demain, c'est parce que je n'aurai pas de réseau : je serai dans mon abri anti-atomique/nucléaire/sismique/cosmique/etc/etc. Alors je vous aime tous et puis on se retrouve là-haut.

2012/12/09

HKH n°12 : Le Sud de l'île

Pour la première fois, mon emploi du temps ne m'a pas permis de publier vendredi. Mais je reste fidèle à mon engagement par un article seulement deux jours après.

Point météo : Novembre est censé faire partie des mois les plus agréables de l'année. Or, depuis mi-novembre, la pluie, le froid, la grisaille et déjà l'humidité, s'installent. Ces quelques derniers jours furent cependant meilleurs et ce dimanche 09 décembre est superbe. Soleil et ciel bleu.

2012/11/30

HKH n°11 : Les transports - Episode II

Pax aux Mini-bus

Deuxième épisode sur les transports à Hong Kong ! C'est un peu dans le désordre car j'aurais probablement dû parler des bus avant de parler des mini-bus, mais je fais avec ce que j'ai sous la main.

Bref, les minibus. Il y en a deux sortes : les Green Minibus (GMB) et les Red Minibus (RMB), ce qui signifie Minibus Verts et Minibus Rouges.

2012/11/23

HKH n°10 : Boule à facettes

Manque d'inspiration cette semaine, ou manque de matière pour faire quelques choses de mes idées... Alors je vous livre un texte que je garde en réserve depuis le 10 septembre. Quelques retouches n'altèrent en rien la réalité de l'évènement, même deux mois après.

2012/11/18

Hors-série n°3 : C'est du Bouddha noir

Allez, troisième article en quatre jours. Et celui-là il vaut le coup : séance photos lors d'une balade à Lantau Island pour découvrir d'abord Tai O, un village de pêcheurs (l'un des derniers à HK et sur les îles qui l'environnent). Puis petite visite au Big Bouddha et au monatère de Po Lin. Cette fois-ci, pas trop de texte, surtout des photos (un ciel voilé et éblouissant rend les photos lointaines très mauvaises, mais bon, c'est comme ça). ... Big Bouddha... Big Bouddha

2012/11/16

HKH n°9 : Les transports - Episode I

Les Trams-sports

Nous commençons aujourd'hui une série d'épisodes sur les transports d'Hong Kong. Je ne sais pas encore si ces articles se suivront ou si leur parution sera aléatoire pour éviter la monotonie et surtout pour me laisser le temps de prendre des photos (parce que par définition, un véhicule, ça bouge).

2012/11/15

Hors-Série n°2 : Sujet tendance

Le débat sur le mariage pour tous et l'adoption par les couples homosexuels fait encore rage mais on sent un épuisement, une fatigue dans une confrontation qui dure, qui dure trop. Les prises de décision traînent et font sombrer les uns dans l'indifférence, les autres dans une énergie renouvelée. Mais les arguments ne sont plus reçus : on a l'impression de les avoir trop entendus sans que personne n'ait bougé.

Alors, en tant que chrétien, je ne peux rester éternellement dans le mutisme. Ma distance avec les événements qui se déroulent en France ne me rend que plus qu'affligé de ne pouvoir être au coeur.
Et c'est justement sur ce coeur que je veux écrire. Alors je n'écris pas à l'égard de ceux qui ne sont pas en accord avec moi, mais j'écris à tous ceux avec qui je suis d'accord sur ces questions fondamentales d'éthique et tout particulièrement parmi eux les Chrétiens.

2012/11/09

HKH n°8 : Fichtre, tant ardu est le sentier !

Hier (je dis hier bien que j'écrive l'article en étant encore hier et je devrais donc dire aujourd'hui ; mais vous le lisez seulement aujourd'hui donc l'aujourd'hui d'hier devient l'hier d'aujourd'hui : et oui, je suis privilégié, je lis tous les articles de ce blog avant vous), je suis allé courir... Je n'ai pas couru longtemps parce que le manque d'habitude et le riz à n'en plus finir, ça n'aide que peu à se déplacer avec une prompte aisance, surtout dans des montées qui montent*. Essayez de courir en ressemblant à Big Bouddha (les présentations seront pour plus tard) ! Alors j'ai fini en marchant (en marchant vite, j'ai un peu d'honneur, voyons !), mais c'était déjà balèze.

2012/11/02

HKH n°7 : Aux Chrétiens, et pour les (futurs) prêtres

Bon, cette semaine, peu de temps donc peu de travail. Mais j'essaye de maintenir le rythme. Alors voici un texte et tableau sur l'idéal de vie du prêtre. Il concerne TOUS les Chrétiens, mais a fortiori les prêtres (et ceux qui se préparent à l'être). Vous pouvez donc prendre le temps de lire : la question de l'attention que vous prêtez au Mystère de l'Eucharistie est fondamentale (pour vous aider, essayez de remplacez "prêtres" par "chrétiens", ça colle assez bien).

2012/10/26

HKH n°6 : Je voulais être Bob Morane

Oui, vraiment, je partais dans une mission à la James Bond, une aventure à la Indiana Jones.

Je partais pour l'Asie avec un soupçon plutôt marqué d'orgueil : "Je suis quand même un mec bien".

2012/10/20

Hors-Série n°1 : Attention les yeux !

Suite à une lecture qui va en impressionner certains, il m'est venu une méditation sur l'Eucharistie. N'importe quel autre livre sur les vertus des aliments aurait peut-être fait l'affaire, mais il se trouve que c'est celui-ci qui a nourri ma réflexion.

Je n'ai pas l'ambition de faire un article inaccessible d'autant plus que d'autres auteurs, Saint Thomas d'Aquin par exemple, ont probablement abordé le sujet infiniment mieux que moi. Néanmoins, le passage que j'ai lu chez Aristote m'a apporté quelques lumières spirituelles. Je vous fais par conséquent part d'un anachronisme qui me fait lire Aristote comme évoquant l'eucharistie.

Mon but n'est donc pas tant de prouver que j'ai lu un bouquin livre de philosophie mais de vous partager le fruit de mes lectures dans le contexte de mon stage.
De plus, suite à cet article, je vous avais promis un dédommagement. Donc voici le premier Hors-Série du blog pour vous récompenser de votre fidélité.

Allez : 3, 2, 1... C'est parti !

2012/10/19

HKH n°5 : Souple et solide à la fois

Introduction

Aujourd'hui, je vous propose un article botanique et culturel sur un constituant essentiel de la société asiatique : le bambou.
Il est omniprésent dans les contrées de l'Est, au point que même les échafaudages ne sont pas faits de ces solides barres en métal dans lesquelles nous mettons notre confiance mais de bambous.
Pourquoi est-il si important ? Quelles vertus le placeraient au-dessus de bien d'autres matériaux ? Et quels sont les divers usages qu'on peut en faire ?
Nous procéderons, pour répondre à cette multiple interrogation, en trois parties. Tout d'abord, nous aborderons le bambou d'un point de vue technique, puis nous l'envisagerons sous ses différentes utilisations et enfin, nous essaierons de comprendre les vertus qu'il doit inspirer à l'homme.

2012/10/18

HKH n°4 : Avis de la rédaction

Suite à une émulation et un emballement un peu embarrassant que ne recherche en rien notre blog (contrairement à un cousin au nom proche), la rédaction a jugé bon de retirer de la publication l'article datant de la semaine dernière et intitulé : C'est si court.

Cet article relatait, certes, un témoignage spirituel de ce que je peux vivre à Hong Kong, mais distinguer entre la réalité et ce que laisse imaginer un récit est difficile au lecteur, si éloigné du lieu de l'histoire.
Pour éviter tout méprise, et toute fausse interprétation, le comité de rédaction a estimé devoir supprimer cet article mais envisage de dédommager (tout de suite de l'argent... pff, un peu d'esprit voyons !) ses lecteurs de cette erreur à l'avenir.
Prochain article : Sur le Bambou.

Veuillez nous excuser pour la gêne occasionnée.

Le comité de rédaction
Signature de son unique représentant : Côme

P.S : Vous avez quand même le droit à la photo 

2012/10/05

HKH n°3 : Le premier repas

Vous l'attendiez tous ce post. Tout bon français qui se respecte l'attend.
C'est à partir d'un article comme celui-ci qu'on peut commencer à prétendre connaître la culture d'un pays.
"Dis-moi comment tu manges, je te dirai qui tu es".

Si ça a tardé, c'est parce qu'il me paraît très délicat de prendre des photos à table.
Pour la même raison, cet article ne sera pas très complet et en appellera d'autres qui seront, pour une part, écrits à partir du vécu mais avec des photos qui ne m'appartiennent pas.
Mais place à la dégustation du breakfast et du lunch un jour ordinaire.

2012/09/28

HKH n°2 : Décalquage horaire

Il y a une question de ce genre qui revient souvent : Comment se déroule ta semaine ?
Alors le plus simple, c'est que je vous décrive, dans les grandes lignes, mon emploi du temps, ma semaine type. Il est très probable qu'il y ait des choses qui s'ajoutent par la suite, et cette article est susceptible de modifications futures, jetez-y un oeil de temps à autre.

2012/09/21

HKH n°1 : Day off(ered)

Seigneur,

Hier s'est fini mon labeur,
Jour de grâce et de bonheur.
La veille au soleil levant s'est terminée,
Par Toi, l'homme est renouvelé.

Que Te soit consacré l'aujourd'hui.
Il est mon repos du travail accompli.
Que ce jour Te soit offert.
Il est mon 7e jour, que tout soit très bon, Père.

Demain la nouvelle semaine est ouverte,
Qu'elle soit pour Toi, chaque jour offerte.
Demain commence mon 8e jour, 
Qu'avec Toi, je vive toujours.

C'est le début et la fin dans un même temps,
A ton image, Premier et Dernier.
Tout bercé de Ton éternité,
Nul temps je ne perds, tout est gagné.

Que mon âme se repose en Toi,
Qu'elle trouve en Toi son repos.



2012/09/17

Le changement, c'est maintenant !

Lectrices, lecteurs...

L'instabilité vous perturbe. Qu'en sera-t-il demain ? Vous n'en savez rien...
Et moi non plus ! Mais je vais quand même vous le dire.

2012/09/16

Où vis-je ? Où vais-je ?

Comme indiqué dans un de mes précédents messages, Pourquoi Hong Kong ?, il est temps que vous en sachiez un peu plus sur le contenu de ma mission à Hong Kong.

  • Où vis-je ?

Je suis accueilli et logé dans la paroisse Our Lady of the Rosary (je vous épargne le site de la paroisse en chinois) à Kennedy Town. J'y ai donc ma chambre et quelques activités, dont je vais parler ci-dessous

  • Où vais-je ?

La question de mes activités se développent en plusieurs points.

- Je l'ai déjà évoqué dans un autre article, ma première mission est auprès de personnes âgées dans une maison des Petites Soeurs des Pauvres. Je suis donc en milieu chinois.

- Mon deuxième mi-temps consiste à m'occuper avec un jeune pro de l'aumônerie des lycéens de la CCFHK. Peut-être arriverons-nous aussi à créer une aumônerie "étudiants" et/ou "jeunes pros". De plus, je m'occupe des servants de messe.

- Mon troisième mi-temps consiste en l'apprentissage du cantonais et en quelques activités sur la paroisse dans laquelle je viens d'emménager (je découvre tout juste donc je ne sais pas trop encore). Ici aussi, il s'agit du milieu chinois.

J'ai donc la chance de pouvoir travailler dans trois langues : le français, le chinois (pas encore tout-à-fait) et l'anglais.

2012/09/15

Je suis en retard...

Je me suis installé cette semaine dans mon logement définitif. Cela a chamboulé quelques peu mon emploi du temps et ma connexion internet. Le rythme d'articles hebdomadaires en fait un peu les frais. Je tenterai de me rattraper avec quelques bonus.

Rando à Lantau

Lantau Island est une autre île environnant Hong Kong, à laquelle est accolé l'aéroport d'Hong Kong. Et le relief de cette île permet des randonnées superbes. Comme celle faite il y a désormais une semaine.

Après 25 minutes de Ferry depuis Hong Kong, nous débarquons (avec un autre volontaire de passage), à Discovery Bay, qui est la porte d'entrée de l'île par voie maritime. Ayant rejoint les deux paroissiennes françaises qui nous attendaient, nous entamons notre périple.

                                                                                    et encore des escaliers.
                                                                  des escaliers
Quelques mètres de bitume, des escaliers,
Nous en arrivons à notre premier arrêt, qui correspond à la photo ci-dessous : la boussole indique quelques lieux remarquables d'Hong Kong, parmi lesquels Disney Land. Là, on est dans le culturel pur !


Voilà, l'échauffement est fini, et c'est une bonne chose parce que ça montait bien et que les escaliers, c'était pas fun. Mais les choses sérieuses ne font que commencer. On quitte le bitume pour les petits sentiers de terre et de cailloux qui vont nous emmener jusqu'au chemin de crête. On monte, on monte et on arrive au premier tiers de notre ascension : vu d'ici, les buildings semblent bien petits, et forment comme un village perdu entre quelques collines à l'autre bout du monde. En bref, ça ressemble à l'El Dorado en moins glamour. Ils ont remplacé l'or par du béton...
Jusqu'à présent, le ciel, clément, nous épargne de furieuses averses, mais sa générosité ne semble pas vouloir nous libérer de cette brume parasite voilant nos regards et nos objectifs. On peine à percevoir, derrière la colline que nous finissons de gravir, les villes des Nouveaux Territoires. On ne peut guère que les deviner, entre le relief et le linceul nuageux. Quoi qu'il en soit, nous apprécions ce moment de repos avant de reprendre notre route.



Continuons. Jusqu'au sommet. Délectable victoire de ceux qui ont franchi les monts pour contempler l'étendue du monde. L'oeuvre immense de l'homme paraît, d'ici, bien petite. Notre regard se perd jusqu'à l'horizon, où quelques îles semblent encore se dessiner. L'aéroport, juste derrière, envoie ses engins qui, ayant pris leur envol semblent passer à portée de main. 360° de paysage. La mer, la ville, la montagne, la nature sauvage... Tout est devant nous. Seule la nuée assombrit cette vue qui s'étend jusqu'à la frontière avec la Chine dont la frontière paraît se profiler loin, très loin...

2012/09/02

C'est du chinois !

Il y a maintenant presque une semaine, j'ai commencé les cours de chinois (le cantonais pour être précis).

  • "Apprendre une langue aussi dure ?"
Certes, il y a 6 tons, et mal les prononcer change le sens de la phrase parfois de manière radicale. Néanmoins, la grammaire est relativement simple : pas de conjugaison, un seul mot pour dire "je, moi, mon", et la phrase est une accumulation de mots.
La langue ne me semble pas aussi difficile que le français.

  • "L'apprendre seulement pour une année, quel intérêt ?"
1er intérêt : c'est un exercice intellectuel très enrichissant car il s'agit d'une autre structure de pensée qui aide à comprendre aussi une bonne part de la culture. 
2e intérêt : Seuls quelques mots de votre part ouvrent le coeur des chinois. Ils sont admiratifs et ne vous considèrent plus comme un simple touriste. Communiquer avec le peuple qui accueille reste le meilleur moyen de les comprendre et de les aimer.

2012/08/25

Première mission

Cela fait désormais un peu plus de trois semaines que je suis à Hong Kong et ma première mission a commencé depuis déjà deux semaines.

Lever avec le soleil, le temps d'un changement de bus, de prier les Laudes pendant le trajet, et me voici chez les Petites Soeurs des Pauvres.

1er choc : arrivant pour servir et me rendre utile, je dois commencer par m'asseoir pour avaler le copieux petit déjeuner que m'offre les Soeurs. Savoir recevoir...
2e choc : on a beau s'y attendre, le moment arrive où, réellement, le petit déjeuner ne correspond plus aux standards européens et français. Savoir s'adapter...

Après cela commence vraiment les choses sérieuses : il s'agit de nourrir les personnes, de les raser, les aider à faire leurs exercices, faire le ménage, collecter les poubelles, etc.
Bref, se mettre au service de la communauté.

Se mettre au service, c'est se souvenir qu'on est inutile. Le staff vit et agit sans nous avant, il en fait de même après le départ du volontaire. Notre utilité et notre présence dépendent de ceux qui accueillent. Être volontaire, c'est alors apprendre à tout recevoir de l'autre : on a aucun droit à rester, à être nourri, à aider.

On a seulement l'amour : celui qu'on essaye de donner, et celui qu'on reçoit, infiniment plus grand ; celui qu'on apprend à donner en se donnant soi-même, et celui qu'on vous octroie en recevant le don que vous faites et en lui procurant toute sa valeur.

Car, que signifie se donner si on s'impose ? Un don n'est valable que s'il est librement accueilli. Or les Petites Soeurs des Pauvres et les personnes âgées m'ont accueilli plus que je ne l'aurais jamais imaginé. Je n'ai finalement apporté que l'emballage, et en si peu de temps, elles ont fait le paquet et ont commencé à le remplir.

En Chine, un séminariste, qu'il soit religieux ou diocésain, est appelé "Brother". Si je suis frère, elles sont mes soeurs. Si elles sont mes soeurs, c'est que je suis Pauvre...

2012/08/16

2012/08/08

En toute objectivité...

Lippo One et Lippo Two (Ne commencez pas à rire, c'est bien ainsi qu'elle s'appelle) ne sont pas des jumelles hors pair. A travers elles, vous voyez le reflet de ce que semble être Hong Kong : une jungle de buildings, tout de verre et d'acier, et certaines, d'acier bien trempé. Qu'ont-ils d'extraordinaires ces mastodontes pour mériter un article ? Mis à part leur design, pas grand-chose. Cependant, où qu'on soit, ils sont le rappel de cette urbanisation massive, de cette population immense et grouillante, de l'intense et brûlante activité d'Hong Kong qui, de jour ou de nuit, ne cesse de vivre, paraît éternelle tant jamais elle ne s'éteint. Car alors que paraît s'estomper la grisaille diurne dans l'obscurité croissante, les innombrables tours se mettent à scintiller de mille feux, pour la joie des touristes qui, de hauteur en hauteur, croient observer un ciel étoilé, éclairant les moindres recoins d'une métropole qui n'en manque pourtant pas. Jamais ne s'interrompt cette pesanteur de l'air oppressant, même lorsqu'à la faveur de la nuit, les climatiseurs demeurent la seule source de fraîcheur que l'on pourra espérer. Assoiffé par la pollution des interminables files de véhicules, jamais ne se taisant, heureux celui qui saura trouver une once de quiétude pour reposer ses oreilles abasourdies et laver les moiteurs de son front blême.

2012/08/04

Purée de pois, eau fraîche et verdure

Le titre de l'article n'a rien à voir avec l'alimentation (une autre fois peut-être). 

Dans les deux photos suivantes, vous pouvez voir Hong Kong par ce qui est probablement du beau temps : il fait chaud et il n'y a pas de pluie. Seul cet épais nuage de pollution cache le soleil si bien que le paysage est très obscurci et la lumière limitée. Ce n'est pas continuellement ainsi, mais c'est très représentatif de cette métropole.

 

 Les photos suivantes ne correspondent absolument pas à un voyage précédent en forêt d'Amazonie mais bien Hong Kong, dans toute sa diversité de paysage. Ou plus précisément une partie de sa diversité :


























En ce qui concerne les plages et autres paysages sympathiques, ça attendra une promenade par temps clair et dégagé (et c'est pas gagné).

2012/08/03

Vol de nuit


Voilà.


Paris-Amsterdam, puis Amsterdam-Hong Kong.
Survol de la Russie notamment, puis arrivée à destination : le Port aux Parfums (une traduction parmi d'autres, ndlr).
Il est alors 14h40 à Hong Kong, 8h40 à Paris.






Une petite balade sur le Peak le soir de mon arrivée m'a permis de découvrir dès le début la plus belle vue d'Hong Kong.
Les photos suivantes étant prises de mon portable, elles ne sont pas excellentes, mais comme mise-en-bouche, ça se défend bien !

22h à Hong Kong, 6 de moins à Paris. Je vous laisse compter*.






Il est 9h à Hong Kong, 3h du matin à Paris : Première expérience marquante d'une faille spatio-temporelle des plus époustouflantes, mais que je n'avais pas encore réalisée. On ne pense jamais assez aux méditations auxquelles incite un décalage horaire. Et je ne dis pas ça parce que je suis encore décalé !






*Quand il est 22h à Hong Kong, il est 14h à Paris(**).

2012/07/11

Pourquoi Hong Kong ?

Les articles précédents évoquaient tous Hong Kong, et j'ai réalisé ne pas avoir pris le temps d'en expliquer la raison.

Si vous avez eu le courage de descendre jusqu'en bas de la page, ou si vous avez survolé les articles pour y accéder plus vite, vous avez probablement lu mon profil. Certes succinct, il vous a tout de même appris que je pars un an à Hong Kong. Néanmoins, voici quelques précisions supplémentaires :

2012/06/20

Aux fils du tourisme (documents)

Pour avoir des informations sur Hong Kong, il y a deux solutions :

- le document très complet et hyper design proposé par le consulat français à Hong Kong qui est ici
- Wikipédia, qui est à ce sujet très complet aussi ; et c'est .

Normalement, plusieurs de vos questions jusqu'à présent en suspens sur Hong Kong (son histoire, sa géopolitique et toussa...) devraient trouver une réponse.

2012/05/25

Au commencement...

Au commencement, le blog était informe et vide...
Il y eut un soir, il y eut un matin, ce fut le premier jour.
Et ce n'est pas trop mal ainsi.

Ici s'inaugure une épopée, une grande aventure, et je vous invite à la vivre avec moi.
J'espère que vous pourrez saisir quelques effluves salines des mers septentrionales.

En route